Comment composter : Le guide étape par étape

Le compost est un mélange de déchets organiques en décomposition, de déchets de jardin, d’herbe sèche et de branches cassées.

Le compost est fait pour deux raisons principales :

réduire les déchets organiques (restes de nourriture, papier,…) à jeter à la poubelle, puis réduire la quantité de déchets produits dans la maison
pour produire de l’engrais fertile pour nos plantes.
Voici comment composter en 5 étapes :

Le composteur
Pour commencer à faire du compost domestique, vous avez besoin d’un contenant approprié à cette fin. La taille du composteur varie en fonction de la quantité de déchets produits : si vous êtes quelques personnes à la maison, choisissez une taille modeste.

Sur internet vous trouverez une large gamme de bacs à compost, voici quelques modèles :

  • Composteur 600L – 69,20
  • Composteur 400L – 25,00
  • Composteur 260L – 45,00

Si nous voulons économiser de l’argent, nous pouvons aussi construire un composteur à faire soi-même en achetant une poubelle en plastique commune avec un couvercle et en perçant des trous, avec une perceuse ou une pointe de couteau, autour des murs afin que le contenu soit ventilé à l’intérieur, assurant ainsi les bonnes conditions d’humidité.

Le bon endroit
L’endroit où nous allons placer notre composteur est crucial pour obtenir un bon compost, il n’est donc pas recommandé de placer le conteneur dans un endroit exposé à la lumière directe du soleil, mais aussi pour éviter un endroit trop humide. Le sol sur lequel repose le composteur doit être sec et plat.

Quels déchets composer ?
Tous les déchets ne sont pas adaptés au compost, au contraire, certains peuvent même le ruiner. Pour cette raison, il est recommandé de n’éliminer que certains types de déchets organiques :

  • légumes
  • Journal
  • sachets de thé
  • feuilles
  • herbe
  • déchets de jardin

Les déchets ne doivent PAS être inclus dans le composteur :

  • légumes cuits
  • laiteries
  • mouchoirs d’occasion
  • plastique

La proportion à suivre pour faire un bon compost est la suivante : 50% de feuilles, branches et résidus de jardin et 50% de déchets d’origine locale (fruits, légumes, papier, etc…).

Nous attendons
La quatrième étape est peut-être la plus ennuyeuse mais celle qui nous donnera finalement un excellent engrais pour notre jardin : l’attente ! En fait, dès que tous les “ingrédients” du composteur seront présents, il faudra attendre au moins une semaine ou deux pour que le processus de décomposition des déchets commence. Nous le remarquerons lorsque nous approcherons de la main et que nous sentirons la chaleur produite par le processus de compostage.

Utilisation
Le compost sera prêt à l’emploi lorsque la couleur sera foncée et uniforme. À ce stade, nous pouvons prendre notre compost et le mélanger avec le sol de nos plantes. Le temps d’attente estimé avant l’utilisation du compost varie : au moins un mois et demi devra s’écouler avant de l’utiliser.