Nettoyage des carburateurs pour la première fois : ce que le manuel ne vous dit pas

C’est le conseil que vous donneront les mécaniciens de fauteuil lorsque votre vélo est en mauvais état parce que, hé, c’est probablement le carburateur. Comme un moteur n’a vraiment besoin que de carburant, d’air et d’étincelles pour vivre… et que le carburateur est responsable des deux tiers de cette équation… et que de nombreuses motos sont carburées… vous comprenez.

Si vous cherchez un guide complet pour démonter, reconstruire et nettoyer votre (vos) carburateur(s), vous devriez en trouver un écrit par un bon mécanicien. Ou mieux encore, consultez le manuel d’entretien de l’usine.

Je suis juste là pour vous dire toutes les façons dont vous arriverez à vous planter malgré la lecture de ces documents. Du moins, si vous êtes aussi inepte que moi.

Voici les plus gros pièges que j’ai trouvés dans les guides d’usine, mais dans lesquels je me suis fourvoyé, lorsque j’ai essayé de nettoyer pour la première fois la paire de carburateurs Mikuni BS 34 de ma Suzuki GS450 de 1981.

Avant de commencer, il faut savoir ce que font les vis et connaître leurs réglages.
Toutes les vis de votre carburateur ne sont pas suffisantes pour le maintenir en place. Certaines sont des réglages pour l’admission d’air, le régime de ralenti ou le mélange de carburant. Vous le saviez ! Sais-tu lesquels, ou où ils sont censés être réglés ?

Réfléchis-y avant de te lancer dans une course folle avec les outils et vérifie que tout est bien positionné avant de t’engager dans une “reconstruction du carburateur”. Votre trajet pourrait bien être un simple tour de vis pour vous permettre de rouler en douceur !

Prévoyez de démonter une grande partie de votre vélo.

Sur de nombreuses motos, les glucides sont “juste là” ! Vous pouvez les toucher, donc vous pourriez penser que vous pouvez les retirer.

Mais vous ne pouvez pas. Pour fonctionner correctement, les carburateurs doivent être extrêmement étanches, tant au niveau de la boîte d’admission d’air que de la partie supérieure du moteur. Cela signifie que vous allez devoir retirer la boîte à air. Pour l’enlever, vous devrez peut-être enlever le garde-boue arrière. Maintenant, la batterie doit être retirée.

Vous voulez enlever le plus de saletés possible. Ces choses sont fragiles, tout comme les joints aux deux extrémités. Tout serrement superficiel que vous pouvez minimiser est un plus.

Ce n’est pas vraiment un problème pour les voitures, dont le carburateur se trouve généralement juste au-dessus du moteur. Vous avez de la chance !

Couvrez les trous !

OK, vous avez enlevé les carburateurs. Maintenant, le haut de votre moteur est exposé au monde entier. Si vous êtes comme moi et que vous avez poussé votre véhicule au soleil pour y travailler, des feuilles ou des glands ou des graines de pissenlit pourraient y voler et ils ne feront pas de bien à vos pistons ou à vos soupapes dans vos cylindres. Ne riez pas, les souris du quartier considèrent déjà votre moteur douillet comme un bien immobilier de premier choix.